Les notes du Grand Prix d’Espagne 2022

Malgré des dernières éditions assez pauvres en spectacle, le Grand Prix d’Espagne a tenu toutes ses promesses avec de nombreux rebondissements, et cela sans pluie ni Safety Car. Voici les notes du week-end.

Max Verstappen enchaine ! Quatrième succès pour le batave cette saison qui reprend les commandes du championnat après six courses.
Pour la quatrième fois cette saison, Max Verstappen est le premier à franchir le drapeau à damier (©Red Bull Racing)

Les tops :

Max Verstappen : 9

Cela commence à devenir une habitude pour le Néerlandais, qui s’immisce sur la première marche du podium pour la troisième fois consécutive. Parti depuis la deuxième place sur la grille, Max Verstappen n’a pas connu un week-end tranquille. Des soucis mécaniques l’ont empêché de jouer la pole position en qualification et un DRS capricieux l’a handicapé lors de la course.

De plus, le Batave ne s’est pas rendu la tâche facile en allant faire un petit tour dans le bac à gravier en début de course. Une erreur sans conséquence. Par la suite, après une bataille intense avec George Russell, le champion du monde 2021 a su extraire tout le potentiel de sa monoplace pour remonter et profiter de l’abandon de Charles Leclerc pour récupérer 26 points précieux, le plaçant ainsi premier au championnat après six courses.

George Russell : 9

Une nouvelle fois, la copie est quasi parfaite pour le nouveau protégé de Mercedes. Véloce en qualifications, le Britannique a hissé sa monoplace à la quatrième position sur la grille, devançant la Red Bull de Sergio Pérez ainsi que son coéquipier. Week-end après week-end, il devient difficile de ne pas remarquer le numéro 63 sur la piste.

Etoile montante de Mercedes, Goerge Russell montre en ce début de saison qu'il est l'homme de la situation chez les gris.
George Russell compte désormais 29 points d’avance sur Lewis Hamilton au championnat (©Autosport)

Impressionnant de régularité, George Russell a également pris des risques lors de cette course pour s’octroyer une chance de victoire, avec un départ parfait le hissant à la troisième place. Il a profité du malheur de ses rivaux pour mener le paquet, mettant à mal les deux Red Bull derrière lui, avec une défense remarquable. Finalement, avec une voiture encore en manque de performance, George Russell termine troisième et continue sur sa lancée du début de saison.

Lewis Hamilton : 8

Bien que les galères continuent pour le septuple champion du monde, les dimanche se passent de mieux en mieux pour lui. Dans un week-end où il termine une nouvelle fois derrière son coéquipier en qualification et en course, Lewis Hamilton a su sortir les crocs lors de la course pour s’octroyer une belle cinquième place qui paraissait inespérée après son accrochage en début de Grand Prix avec Kevin Magnussen.

Pourtant démotivé et partageant son souhait d’abandonner pour ne pas endommager son moteur, l’équipe Mercedes a su donner le ton en prouvant à Lewis Hamilton qu’il était possible de remonter pour viser les points. Avec une excellente stratégie, l’Anglais s’est illustré pour remonter jusqu’à la quatrième position. Malheureusement, des derniers soucis moteurs viendront entacher sa fin de course où il a du rendre sa position à Carlos Sainz. Sa remontée lui permet de recevoir le titre de pilote du jour, et c’est mérité.


Les flops :

Carlos Sainz : 4

Carlos Sainz perd les pédales. En dent de scie depuis le début de la saison, l'Espagnol a une nouvelle fois commis une erreur qui lui coûte peut-être une victoire à domicile.
Pour Carlos Sainz, les moments difficiles s’accumulent en ce début de saison… (©Scuderia Ferrari)

Si certains pilotes sont habitués des tops, Carlos Sainz a du mal à se défaire des flops. Pourtant à domicile avec une pression positive, l’Espagnol s’est d’abord montré dans le dur en qualification avec des chronos bien moins rapides que ceux de son coéquipier. Mais en se classant troisième, tout restait à jouer pour la course. Malheureusement, l’Ibère manquait son départ.

Pire encore, après s’être retrouvé derrière ses rivaux en cinquième position, Carlos Sainz partait en tête à queue et se retrouvait au milieu du peloton. Malgré une suite de Grand Prix assez positive, où il remontait jusqu’à la quatrième place qu’il avait perdue avant les malheurs de Hamilton, l’Espagnol a sauvé les meubles. Mais la copie reste insuffisante pour un prétendant au titre, et Carlos Sainz n’est que cinquième au championnat du monde.

Pierre Gasly : 3

Encensé durant la saison 2021 avec des performances plus qu’étonnantes, Pierre Gasly connaît un début d’année difficile et ses déboires continuent course après course. Une nouvelle fois surpassé par son coéquipier en qualification, le Français pouvait espérer un dimanche plus consistant pour se relancer et mettre enfin son AlphaTauri dans le sens de la marche.

Malheureusement pour lui, ses efforts restent vains. En manque de performance, le Normand va connaître un nouvel accrochage avec le Canadien Lance Stroll, qui va lui valoir une pénalité et ainsi annihiler toute chance de bon résultat. De l’autre côté du garage, Yuki Tsunoda engrange un nouveau point précieux. La tendance semble s’inverser chez AlphaTauri, et Pierre Gasly se doit de vite réagir s’il veut réellement franchir un cap dans sa carrière.

Pierre Gasly est de plus en plus en difficulté cette saison. Entre problème mécaniques et accrochage, il va falloir réagir dans le clan de Français.
Après six points en six courses, Pierre Gasly connaît son pire début de saison en F1 (©Getty Images / Red Bull)

Kevin Magnussen : 2

Dans un week-end qui s’annonçait difficile pour Haas, puisque l’écurie n’apportait aucune évolution (contrairement à toutes les autres équipes du plateau), Kevin Magnussen avait pourtant montré des choses intéressantes ce week-end. Classé huitième le samedi, le Danois avait pris un très bon envol au point de se retrouver dans la bataille de tête dans les premiers enchaînements.

Mais un contact avec Lewis Hamilton au virage quatre va complètement changer la donne. Un tour dans le bac à gravier avec une monoplace endommagée, en y ajoutant une stratégie peu efficace, et le week-end tournait à la catastrophe pour le Danois. Seul pilote ayant chaussé les gommes dures, jamais Magnussen, contrairement à Hamilton, n’est parvenu à remonter. Même la Williams de Nicholas Latifi aura raison du revenant de la F1 en fin de course.


Le top team : Mercedes

Et si, après un début de saison compliqué, la W13 avait enfin débloqué son potentiel ? En tout cas, ce Grand Prix d’Espagne aura montré des choses rassurantes chez les gris. Pour la première fois de la saison, une réelle opportunité de victoire s’est montrée avec un George Russell qui aura tout fait pour concrétiser sa chance, et achever un nouveau podium après Melbourne.

De l’autre côté du garage, c’est Lewis Hamilton qui a montré un rythme impressionnant. Toto Wolff estime même que la victoire aurait été possible sans son accrochage en début de course. Une stratégie à deux Mercedes face aux deux Red Bull aurait pu tout bouleverser dans cette course folle. Il en manque encore un peu sous le capot des Flèches d’argent, mais une chose est sûre : Mercedes se rapproche peu à peu de la tête de course.

Lewis Hamilton a effectué une formidable remontée ce week-end à Barcelone pour offrir 10 précieux points à son équipe.
Pour Mercedes et Lewis Hamilton, un regain de performance a été observé lors de ce week-end en Espagne (©DR)

Le flop team : Ferrari

En ce dimanche, difficile de ne pas penser à Ferrari pour le flop team. Pourtant parties en première et troisième positions, aucunes des voitures rouges n’est montée sur le podium à la fin. Charles Leclerc semblait bien parti avec une avance confortable et une formidable gestion de course, profitant des erreurs de Carlos Sainz et Max Verstappen.

Mais la roue a tourné et c’est maintenant Ferrari qui est en proie aux soucis mécaniques, voyant son chef de fil quitter la course peu avant la moitié de l’épreuve… C’est donc seulement douze point engrangés sur ce week-end, contre 44 pour Red Bull et 25 pour Mercedes. Pour Ferrari et ses pilotes, l’heure de la rédemption est à Monaco la semaine prochaine !


Les autres notes :

  • Sergio Pérez : 8
  • Valtteri Bottas : 7
  • Esteban Ocon : 7
  • Lando Norris : 8
  • Fernando Alonso : 7
  • Yuki Tsunoda : 7
  • Sebastian Vettel : 7
  • Daniel Ricciardo : 4
  • Mick Schumacher : 4
  • Lance Stroll : 4
  • Nicholas Latifi : 5
  • Alexander Albon : 4
  • Guanyu Zhou : 4
  • Charles Leclerc : 7

Barème :

  • 0 : week-end marqué par un comportement inadmissible
  • 1 : week-end catastrophique
  • 2 : très mauvais week-end
  • 3 : mauvais week-end
  • 4 : week-end insuffisant
  • 5 : week-end moyen
  • 6 : week-end satisfaisant
  • 7 : bon week-end
  • 8 : très bon week-end
  • 9 : week-end exceptionnel
  • 10 : week-end parfait

Lire aussi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close